Paying homage to Professor Naim Chrabieh

Professor Naim Chrabieh

Paying homage to Professor Naim Chrabieh who passed away on April 16, 2017.
SPNC was founded in Lebanon by the late Professor Naim Chrabieh in 1976 as full-fledged training sessions for university entrance exams. Professor Chrabieh was a pioneer in developing such sessions in the country which have acquired notoriety without equal, particularly training sessions for the St Josef University’s Schools of Medicine and Engineering entrance exams. A renowned physicist, peer educator, and producer of scientific knowledge, Professor Chrabieh combined excellence in academic communication with innovation in learning. He was a Civil Engineer, Dean of the Physics Science Department at Notre-Dame Jamhour’s College, and Professor of Physics at the School of Medicine at St Joseph University. In addition, he was the author of several scientific and pedagogical publications, as well as of national references in teaching and learning Physics.

Au Colloque “Les Communautés de l’Etat au Liban” à l’USEK

Ce fut un plaisir de revoir et de rencontrer des collègues du Québec, et de modérer la 4e table ronde du colloque “Les communautés de l’Etat du Liban” organisé par le Centre de Recherche sur les Minorités au Moyen-Orient (RCMME) et le Centre de Recherche Société, Droit et Religions de l’Université de Sherbrooke. Avec les intervenants Mirna Bouzeid, Pierre Noel et Claude Gelinas. Un grand merci au Prof. Sami Aoun, ainsi qu’aux P. Jean Akiki et Georges Yarak pour l’invitation. Certes, les perspectives comparatives entre le Canada et le Liban devraient se poursuivre vu qu’elles permettent les décentrements nécessaires afin de repenser la gestion de la diversité.

Dîner d’Anciens de l’Université de Montréal à Beyrouth

Au dîner du Vice-recteur aux Affaires Internationales et à la Francophonie de l’Université de Montréal Monsieur Guy Lefebvre et son équipe. Avec le Réseau des diplômés de l’Université de Montréal!
#universitedemontreal

Un premier pas vers la création d’une association d’anciens de l’Université de Montréal au Liban.

Concours médecine et dentaire USJ Janvier 2019: Félicitations!

Félicitations à tous(tes) ceux et celles qui ont réussi le concours d’entrée aux Facultés de Médecine et Médecine dentaire de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.

Nous sommes heureux(es) d’annoncer que le taux de réussite du concours de janvier 2019 suite aux sessions collectives et individuelles de SPNC en 2018 s’élève à plus de 55%.

Nous rappelons que la culture générale a le plus haut coefficient, d’où la nécessité d’une préparation stratégique des mois à l’avance.

Contactez Dr. Pamela Chrabieh pour plus d’informations sur les sessions du printemps pour le concours de juin 2019 au +9613008245 ou par email: pchrabieh@spnc.co

Du choc des titans et de la culture de la guerre

Mon article paru ce matin dans l’Orient-le-Jour (Beyrouth – Liban) sur la nécessité de déconstruire la culture de la guerre et d’édifier une culture de la paix. C’est le énième article que je publie sur ce sujet depuis les années 90. La guerre est continue au Liban. Elle n’est pas que physique, elle est surtout psychologique et culturelle.

Voilà des années que le Liban vit au rythme de guerres de paroles, de mémoires meurtries, d’identités meurtrières, d’autoritarisme et de crises sociopolitique, économique et environnementale.

Dans cette saga libanaise aux allures de choc de titans, les héros ont bel et bien disparu, laissant la place aux fanatiques, démagogues, corrompus, méduses, sorcières du Styx, montagnes de détritus, scorpions monstrueux, sacrifices humains et maléfices de Hadès.

Près de trois décennies après la fin des combats, il est triste de constater que le pays n’est pas en mode « postguerre ». En fait, la guerre est continue, et les leçons qui auraient dû être tirées n’ont pas pu l’être, justement parce qu’une véritable construction de la paix n’a pas eu lieu, et ce en dépit des initiatives de certains groupes et individus œuvrant pour la convivialité et un système sociopolitique aconfessionnel assurant l’unité dans la diversité des voix(es) libanaises. Une chose est de faire taire les canons, de faire disparaître les frontières territoriales et de constamment faire miroiter bonheur et prospérité ; une autre est de renouer le contact entre les communautés et d’établir des liens solides au-delà des dissensions et des clivages.

Comment penser et vivre une catharsis salutaire lorsque le Kraken de la culture de la guerre constitue la toile de fond du Liban contemporain? Cette culture s’impose comme réalité du quotidien physique et virtuel. Avec son cortège de djinns et de démons, elle enflamme les esprits, sème la zizanie et ravage les vies. Elle est à la fois le produit et le producteur de choc de titans, un cercle vicieux formé d’oppresseurs et d’opprimés, d’accapareurs de pouvoir, de démunis et de boucs émissaires.

Chaque instant qui passe sous l’emprise de la culture de la guerre creuse davantage le fossé entre Libanais, sanctifie l’assassinat du semblable et du différent, transforme le meurtre en devoir, banalise les suicides individuel et collectif, et interdit toute réflexion critique, toute évolution et toute richesse émanant de la diversité.

Tant que la culture de la guerre sévit dans les cœurs, les criminels continueront de perpétrer leurs crimes et les victimes de mourir par omission. Tant que cette culture existe, l’étripage des dieux se poursuivra. Tant que l’hégémonie culturelle est celle de la guerre et non de la paix, on ne pourra garder l’espoir face aux bouchons inextricables du passé et à la léthargie étouffante du présent, révéler les non-dits, muer la douleur en souvenir fondateur et retenir la principale leçon de la guerre, de toute guerre : qu’elle ne se reproduise plus.

SOURCE: https://www.lorientlejour.com/article/1157956/du-choc-des-titans-et-de-la-culture-de-la-guerre.html

Gardez une longueur d’avance pour réussir votre concours d’entrée!

spnc-2018.png

Préparez-vous stratégiquement pour le test de culture générale des concours d’entrée aux Facultés de Médecine et Médecine Dentaire de l’Université Saint-Joseph de janvier 2019 en 1) suivant des cours particuliers pour un apprentissage personnalisé ou 2) vous inscrivant à une session intensive d’une journée en groupe le 15 décembre 2018.

Lieu: Mansourieh.

Pour plus de détails, contactez Dr. Pamela Chrabieh par:

– Téléphone ou Whatsapp: +9613008245

Facebook Messenger de notre page SPNC

– Email: pchrabieh@spnc.co

Des cours particuliers sont également dispensés pour la préparation au test de culture générale des concours de la Faculté des Sciences Médicales et de L’Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Beyrouth (ESIB).

Dernière session de culture générale pour l’été

pamela-chrabieh-spnc-august-2018

En direct de la dernière journée intensive de l’été dédiée à la culture générale pour le concours d’entrée à la Faculté de Médecine de l’USJ. Prochaine session: en décembre!

Les cours particuliers sont par contre offerts toute l’année. Contactez Dr. Pamela Chrabieh pour plus d’informations: 03-008245 ou pchrabieh@spnc.co