Appel à une médecine d’urgence au Liban

“L’interdiction du concert de Mashrou’ Leila et la polémique qui fait rage depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux m’ont fait penser aux écrits de Mohammad Arkoun, éminent érudit algérien qui remit en question la cristallisation de plusieurs types de discours, notamment religieux.

Arkoun plaidait pour une pratique intellectuelle libre et libératrice, dans une perspective de dépassement dégagée des postulats dogmatiques, ce qui malheureusement est devenu une denrée rare au Liban.

En effet, face à la montée des fanatismes, l’exacerbation des identités meurtrières, le recul des libertés, la sacralisation de la politique et la radicalisation des discours et pratiques, on ne peut qu’appeler à promouvoir cette pensée en tant que médecine d’urgence : une pensée humaniste, ouverte au semblable et au différent, conviviale, incitant à l’écoute mutuelle, au respect et à la désinstrumentalisation du religieux lorsqu’il est à la merci – souvent de façon outrancière – des manipulations idéologiques.

Cette pensée aiderait une partie des Libanais à désapprendre ce qu’ils ont appris suite à des décennies de guerres et de propagation de la peur de l’autre. Désapprendre est un processus et une éducation visant la sortie du système d’exclusion mutuelle, en appliquant l’exercice de la « subversion », qui n’est nullement une destruction ou un rejet, mais qui essaye de comprendre le pourquoi et le comment des choses, de problématiser le canevas épistémologique articulant chaque discours et/ou expression (religieux, politique, littéraire, artistique, etc.).

N’est-il pas temps, en effet, de déconstruire – lorsqu’il le faut – les systèmes de construction du savoir prétendant détenir « la vérité » et offrir des effets de sens ? Et de poser les questions suivantes : jusqu’à quel point les Libanais sont-ils conscients des dimensions idéologiques de leurs discours et de leurs actions ? Quelles structures cognitives emploient-ils dans le but d’interpréter « leurs religions » ? Jusqu’à quel point développent-ils une relation critique entre leur passé et leur présent afin d’avoir un meilleur contrôle sur le futur, et comment cette relation pourrait-elle être effective et créatrice ?

En d’autres termes, nous avons besoin d’une archéologie de discours sédimentés et d’évidences sclérosées, afin de substituer au climat de méfiance et de dénigrement réciproques l’exigence d’une solidarité – voire d’une interpénétration –, en vue de l’exorcisation de la crainte de la perte du sens, de la ruine de l’identité et du crépuscule des valeurs, et afin de dépasser les systèmes de production du savoir, qu’ils soient religieux ou non, qui tentent d’ériger le local, l’historique contingent, l’expérience particulière en universel, en « transcendantal », en « sacré irréductible ».

L’objectif n’est pas de dévaloriser les religions ni les appartenances religieuses, mais d’y puiser ce qui pourrait favoriser l’éclosion de lectures et de pratiques renouvelées de la gestion des diversités au Liban, tout en opérant une ouverture aux discours et pratiques non religieux.

De ce fait, nous sommes appelés à nous engager dans le terrain de la complexité identitaire, à dépasser les frontières dites immuables entre individus et communautés, à sortir des ghettos, à être à l’écoute des attentes et des aspirations de toutes les composantes de la société, à transformer le regard sur l’autre afin qu’il soit dénué de tout projet d’autojustification et le regard sur soi-même pour qu’il ne se complaise pas dans des poncifs convenus”.

Dr. Pamela Chrabieh

L’Orient-le-Jour, Beyrouth, 01/08/2019

https://www.lorientlejour.com/article/1181145/appel-a-une-medecine-durgence-au-liban.html

Stand Up for Human Rights

Image may contain: 4 people, including Pamela Chrabieh, people smiling, closeup

 Learning for and about human rights is important to understand the principles of equality and human dignity, and to build pluralistic and just socio-economic and political systems. At the European Union Delegation to Lebanon #snap4humanrights Photo Competition Exhibition. #EUinLebanon#humanrightspower#standup4humanrights#eastlinedigital#livecoverage

Women’s Rights in the Middle East Today: Law, Religion and Culture – Conference

Dr. Nadia Wardeh and Dr. Pamela Chrabieh

I had the honor of participating in this wonderful gathering of scholars, activists and artists working on gender and women’s rights issues in Southwestern Asia and North Africa. Once again, Dar al Kalima University College of Arts and Culture and CAFCAW have succeeded in challenging the intellect and establishing a dialogue between diverse identities and currents. The conference was successful by the wide range of speakers and by the attendees who contributed to the constructive debates.

We finally presented excerpts of our paper Dr. Nadia Wardeh and I, entitled ‘Against the Current: Religious Authority, Gender and Interreligious Dialogue’. We argued that feminist and liberal thinking/doing interreligious dialogue is a marginalized reality in our region at the institutional level, and particularly when it comes to decision-making tables within and across religious sectarian borders. This is largely unsurprising in so far as the leadership of most religious communities continues to be predominantly male (and patriarchal). The way we see it, there is a need for a shift from complementarianism to egalitarianism, and especially the production and use of Christian and Islamic theologies of gender equality as pillars of thinking and doing interreligious dialogue.

Adams Beach Hotel, Ayia Napa, November 1-4 2018

Gender Justice/Equality in Lebanon Workshop

هل القوانين في لبنان تحمي حقوق المرأة وتعزز المساواة الجنسانية Gender Equality ماذا عن تطبيقات القوانين والمعايير الاجتماعية والعقلية السائدة الابوية؟ وقوانين الأحوال الشخصية؟ كيف يمكن تمكين المرأة في القطاع السياسي والاقتصادي؟ ما هي الخطوات العملية التي يمكن للمواطنين والمجتمعات والأحزاب السياسية اتخاذها لتحقيق المساواة في الحقوق والفرص والواجبات؟ كيف يمكننا تفكيك الصور النمطية القائمة على النوع الاجتماعي؟ هذه بعض الأسئلة التي ناقشناها اليوم ضمن ورشة عمل عن المساواة الجنسانية في لبنان.

@hotelmonroe Beirut-LebanonOctober 14, 2018Organized by CAFCAW Dr. Pamela Chrabieh Gender Equality Training Session

Snap for Human Rights Photo Competition – European Union Delegation to Lebanon

Proud to be working on this project with #EastlineDigital –

Sharing here the call for participation in the #EuInLebanon #humanrights photo competition: To mark the 70th anniversary of the Universal Declaration of Human Rights, the European Union in Lebanon is launching a photo competition on four human rights themes: freedom of speech, gender equality, refugee rights and fighting against torture.

More information: https://eeas.europa.eu/delegations/lebanon/49334/snap-human-rights_en